Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 20:09

Article on ne peut plus féminin. Il vaut mieux prévenir la potentielle gente masculine lectrice de ce blog pour ne pas choquer ces messieurs. Ceux-ci apprendront d'ailleurs des choses. Peut-être.

Ca fait longtemps que j'avais envie d'écrire un tel article sur les conditions de vie inadmissibles des femmes - comme vous pouvez en effet le remarquer avec la date inscrite en haut de cet article.

 

 

 

 Une fille qui se respecte doit être riche. Attendez, je ne parle pas du prix du maquillage qui disons-le clairement est exhorbitant parce que là, on va nous dire dans le camp adverse que c'est notre problème et qu'on est très bien sans maquillage. Les pauvres, s'ils savaient... Bref arrêtons de nous leurrer, il n'y a pas que le mascara, le fard à paupière, le eye-liner et le crayon (oui, je mets tout ça sur ma figure - souvent, très), parce que là encore le prix reste raisonnable, on plafonne souvent sous les trente euros (le non waterproof étant moins cher et optimal avec des lentilles), dans le maquillage, je compte aussi la lotion du matin et du soir et les crèmes également matinales et vespérales. Là, oui, on atteint notre prix exhorbitant. Mais inutile de réduire la dépense "hydratation", à moins de vouloir ressembler à une pizza en un temps record. J'entends bien nos amis les hommes dire que de toute façon une douche ça suffit pour l'hydratation et que finalement on n'en a pas plus besoin que ça. Or, c'est faux ! Quand on sort de la douche (surtout quand on y passe vingt minutes), on a la peau qui tire et ce n'est pas pour rien. Donc hors de question de supprimer cet investissement crèmeux et lotioneux. Mais soit. Il reste encore un bon nombre de choses qui sont tout juste scandaleuses.

 

Pour continuer dans les soins du corps, nous avons à parler (sans faire mention de soin pour les cheveux ou de vernis, pas très utiles mais quand même très bien) d'épilation. Ah oui, le grand moment. Je ne sais pour vous mais quand j'ai vu les dépenses incroyables et la non efficacité du rasoir, je suis passée à l'épilateur. Le mien est très beau (noir et rose), très petit et très pratique. C'est certes un petit coût au départ - le mien a du coûter 49 euros -  mais il change la vie et rien à voir avec ces petits rasoirs jetables qui ne servent à rien. Pour avoir de belles jambes, il ne suffit pas d'une bonne épilation (je ne parle évidemment pas de l'esthéticienne qui n'est pas dans nos moyens), il faut ajouter la crème post-épilatoire, si, si. Les garçons connaissent bien, ils appellent ça de l'after-shave. C'est pratique ce franglais, ça permet d'apprendre des mots...Bref, passons. Ils sont un peu douillets et n'aiment pas du tout cet after-shave mais nous, les filles, nous avons une crème qui sent bon et qui est toute douce (en tout cas, la mienne !). 

 

Nous voilà donc douchées, épilées et maquillée. Bref calcul avant de nous habiller. 

 

Shampoing + après shampoing + crème de soin + gel douche (douchées) + épilateur ou un paquet de dix rasoirs à renouveler sans ordonnance (épilées) + du fond de teint (que je déconseille) + du correcteur (j'ai pas compris le principe) + du fard à paupière + du fard à joue (ça fait pot de peinture mais certaines aiment) + du eye-liner + du crayon + du rouge à lèvre + du gloss + du vernis (maquillées). Il faut compter large, chacune dépensant comme elle le souhaite. Si on achète tout ça, dans des marques pas trop chères, on arrive largement à 200 euros. Et encore le déo et le parfum ne sont pas comptés (le déo n'étant pas cher et le parfum trop). Envie de vous habiller après ce bref calcul ? Mais oui, quelle idée !

 

Commençons par ordre chronologique.

 

Les sous-vêtements. 

 

L'idée folle (et que j'ai eue bien sûr) est d'acheter en magasin de lingerie. A moins que vous ne vouliez faire un véritable investissement, comme plaire à votre homme, avoir l'air moins cruche, avoir des sous à dépenser, je ne sais pas... vous pouvez toujours y aller. Au moins, là, vous êtes sûres d'être très bien conseillées, et d'avoir des sous-vêtements qui durent plus d'une semaine. Enfin, cinquante euros les deux bouts de tissus, ça fait cher. Et à ce prix là, oui madame, ils peuvent être beaux ! Après, tout dépend de l'endroit où vous achetez, les grandes surfaces ont des prix abordables mais la qualité laisse parfois à désirer.

 

Le jean.

 

Reste la question du jean. J'aime bien faire du shopping mais je fatigue au bout de deux heures, c'est trop physique pour moi d'essayer les vêtements, les reposer, en essayer d'autres, piétiner, marcher, essayer, reposer, crevant ! Le truc que j'ai compris, c'est qu'il faut bien savoir sa taille avant d'entrer et surtout sa taille en fonction du magasin. Elémentaire mon cher Watson ! Lorsque l'on choisit un jean, il faut aussi voir sa forme. On sait par exemple qu'un slim est très moulant et généralement la taille qui nous convient est celle en dessous de celle de tous les jours. Si vous mettez tranquillement un 40, le slim sera très souvent en 38. Pas facile. Mais encore une fois attention aux marques et magasins. Et puis l'astuce bête mais il fallait y penser que l'on m'a donnée pour essayer un jean, c'est l'essayer avec les chaussures que l'on veut mettre avec. Parce que c'est vrai mais (surtout pour un slim) quand on voit nos pieds, on se dit que le pantalon nous fait de grands pieds. Stupide, certes mais vu d'en haut, ça fait cette impression. Ensuite, le prix, évidemment. Vingt euros le jean, trop cher mais on peut trouver moitié prix dans les grands magasins. Voilà, il ne manque plus qu'à trouver un haut potable et le tour est joué.

 

Les hauts.

 

C'est toujours la galère. Je sais pas vous mais il n'y a jamais rien qui me va parfaitement. Et oui, sinon, on n'aurait pas inventé le sur mesure mais bon, là n'est pas la question. En plus tout dépend de notre silhouette. Les épaules carrées, des hanches fines, une petite poitrine, là, ça va, des maxi décolletés qui cachent un peu les épaules et c'est parfait mais quand ça devient un peu plus complexe, le shopping devient un calvaire. Le tout est de rester zen et de ne mettre en valeur qu'une de ces trois choses (les trois si on peut, il ne faut pas hésiter...) la poitrine, les hanches ou la ligne de taille. Et là, ça devient magique. Un t-shirt ample, moche, trop grand, sans forme avec une ceinture bien ceintrée à la taille, c'est superbe. Question prix, un haut est variable mais c'est ce qu'il y a de moins cher question fringuerie.

 

Les chaussettes.

 

Je ne sais pas à quelle vitesse vous usez vos chaussettes mais les miennes font rarement long feu. Il faut dire que je m'exerce au patinage très artistique et aux dérapages plus ou moins contrôlés, à tel point que cela m'a valu un coccyx cassé mais bref, passons. Mes chaussettes sont achetées au marché, elles sont belles, pas chères et résistantes contrairement à celles des magasins. Oui, c'est important que je vous le dise !

 

Les chaussures.

 

Vu comment je les use, je ne mets pas le prix fort. J'avais acheté une paire de baskets à une vingtaine d'euros qui m'a tenu trois mois donc, je récupère les chaussures de ma soeur et de ma mère, je les finis et elles m'en donnent d'autres. C'est un bon compromis. Pour les belles chaussures, comme je ne les mets pas si souvent, je n'ai pas ce problème. Mais si on veut de superbes chaussures, il faut souvent payer très cher;

 

Les accessoires.

 

Bien sûr optionnels mais quand même pratiques. Voyez donc l'usage d'une ceinture ! Une montre, c'est encore pire. Aujourd'hui, la montre de ma trousse était en panne, mon portable déchargé et bien sûr celle que j'ai normalement à mon poignet est chez mes parents... Là, à part à la station de tram, on est un peu perdu.

Bref, il faut quand même mettre un petit prix ici aussi.

 

Sans compter qu'un sac à main coûte au minimum une vingtaine d'euros.

 

Dernier calcul. Nous avions donc 200 euros avant de nous habiller. Ajoutons le prix des sous-vêtements, du jean (oui un pour la journée suffit), du haut, des chaussettes, des chaussures, des accessoires, nous arrivons donc à 300 euros si on a eu de bonnes promos et un caissier sympa. 

 

Je sais bien que nos amis de la gente masculine vont rétorquer, "ah mais nous, nos chemises, c'est la peau des fesses ! Et les chaussures, je t'en parle même pas !" Evidemment mais qu'est-ce qu'on y peut ? Un homme, c'est sexy avec une chemise (bon, pas verte à carreaux rouges - c'est du vécu), voilà point barre. 

 

C'est vrai Heath Ledger, avec ou sans chemise, c'est sexy quand même...

 

C'est pour ça qu'un homme c'est tellement bien. Pour les cadeaux d'anniversaire (négociable pour deux ans - c'est-à-dire un cadeau pour deux anniversaires), les garçons offrent des vêtements aux filles et l'inverse est donc aussi valable. Sans compter les tickets de cinéma qui ne font pas partie de cet échange purement commercial.

 

Moralité : outre le côté pécunier, les hommes et les femmes sont vraiment faits pour s'entendre !

 

 

 

Mi

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mi
  • Le blog de Mi
  • : Un tas de trucs et de bricoles.
  • Contact

Recherche

Liens