Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 17:02

C'est assez intéressant d'observer l'espèce masculine devant un jeu vidéo. On entend parfois des phrases insensées comme "je me suis planté de main !!!" "Ouais, j'ai de la nitro, avancez et dégagez les gros !". Le jeu vidéo devient alors une sorte de cours de sciences où la description anatomique prend tout son sens. Une personne (ou du moins une voiture) en surpoids est une personne gênant le passage. Si l'homme tenant la manette hurle "et voilà, à cause de toi gros tas, je me suis encore pris le mur !" A noter, que la mauvaise conduite ne vient pas du conducteur mais des autres conducteurs tout comme dans la vraie vie. D'ailleurs, j'en ai encore rouspété un l'autre jour qui était pressé de me rentrer dedans par l'arrière. Non mais vraiment. Ce serait presque obscène mais passons. Bref, une voiture ou toute chose de volume important est néfaste. Les grandeurs ne sont plus les mêmes. Le monde de la voiture a pris le contrôle et l'homme devant sa télé hurle à plein poumons "ah mais je suis encore que deuxième !!!". Navrant. D'autant que si on essaie de comprendre un peu les règles, on peut voir qu'au départ il y a 100 candidats, alors finalement 2/100, je ne vois pas trop où on peut trouver de quoi désespérer. Mais le jeu est fourbe. Il faut arriver premier sinon, on perd. Si, si. On est littéralement bloqué dans le jeu si on n'est pas meilleur que le meilleur. Incroyable. Un monde sans pitié qui fait éclater la télécommande, les tympans des voisins et les yeux du pseudo-conducteur qui, une fois la course finie, continue sur sa lancée de jurons de toutes sortes de noms d'oiseaux, les uns les plus incroyables que les autres. 

 

L'autre phénomène très intéressant est la connaissance de nouveaux mots. "Nitro", "boost", "mur" (ça on connait déjà, mais on prend vraiment connaissance de ce mot que lorsque l'on joue et ça fait mal), "truc-bleu" et "vas-y-appuie-sur-a". Ce sont des mots invariables à utiliser dans des circonstances bien précises. Si on les utilise à mauvais escient, on risque d'attirer les foudres de Zeus sur soi. Pour l'avoir testé pour vous. Être co-pilote n'est pas un métier facile, d'autant qu'il ne rapporte pas beaucoup d'argent. Mais une fois que l'homme viril a gagné sa course, le calme revient immédiatement. Le silence impertubable jusqu'à ce que l'on entende. "Ah bah ok, je comprends pourquoi, je suis arrivé que deuxième, tu as vu la voiture pourrie que j'ai ? Il avait quoi l'autre ? Purée ! Il avait la Ford. Ok, je l'achète." S'en suit une série de mots incompréhensibles tournant autour de la mécanique quadripède à moteur. Puis un soupir de soulagement. "Ca y est, là, je vais être premier et je vais lui casser sa carroserie !" Que de paix et d'amour dans ce jeu. Mais bon, si ca rend les hommes de cette planète heureux de tenir un vrai-faux volant dans leurs mains en se défoulant sur des conducteurs imaginaires, il n'y a pas de mal. Le tout est qu'ils fassent bien attention à penser que les virages au frein à main sont assez peu recommandés sur la route. Et les injures à autre conducteur aussi. Bref, évitez de jouer à ce jeu si vous voulez passer votre permis correctement. Parce que je peux vous assurer qu'une fois le jeu terminé, l'homme sur la tondeuse à gazon mérite également réflexion.

 

 

Ma voiture préférée, jusqu'à ce jour.

 

 

Mi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mi
  • Le blog de Mi
  • : Un tas de trucs et de bricoles.
  • Contact

Recherche

Liens