Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 16:58

Comme disait mon prof de philosophie allemande, quand je suis énervé, j'écris un article. C'est donc ce que je vais faire et on verra bien le résultat mais le soucis c'est que quand je suis énervée, je suis souvent très méchante, injuste et stupide (en tout cas, plus que d'habitude). Donc, tout ca pour dire que j'en ai franchement marre de me battre pour trouver quelque chose d'intéressant à faire l'an prochain. C'est-à-dire en septembre. Je n'ai trouvé aucune école qui veuille bien de moi. Quant aux études en Allemagne, je n'arrive pas à comprendre un fichu mot de tout ce blabla administratif. Vraiment, il y a des jours où je me demande à quoi ont servi ces 11 ans d'allemand et cette licence, même avec micro mention. Je vous le demande ! Tout ca pour essayer de faire de l'anglais, voire une autre matière que je n'ai pas encore choisie puisque je ne comprends rien au site de l'université. Et heureusement que j'ai une amie qui étudie là-bas. Pour vous dire...

 

Pour Strasbourg, j'ai dépensé environ 500 euros (voire un peu plus), pour des cacahuètes. La Belgique, idem mais en moins cher. Quoique la note de téléphone va être salée. Tout ca, pour aucune réponse. Même pas positive. Non. Juste rien. Autant dire, une manière polie pour exprimer "va te brosser". L'Allemagne, épisode 1, je devais envoyer les papiers, la licence avec mention bien que je n'ai pas eue et 80 points de TOEFL que je n'ai pas eus non plus. Je veux bien croire que je n'ai pas le niveau mais il faudrait quand même trouver quelque chose à faire, autre que chomiste, caissière ou sex worker. L'administration, quelque soit le lieu, fait tout pour empêcher que l'on arrive à nos fins.

 

J'ai même envoyé un courrier manuscrit au ministère francophone belge pour une équivalence dont je n'ai en théorie absolument pas besoin puisqu'avec Bologne, les diplômes sont valables dans toute l'Europe. Mais non, la Belgique veut en décider autrement et me demande cette équivalence. Que bien sûr, je ne peux pas obtenir auprès du ministère de l'équivalence puisque c'est l'école qui décide. Celle-ci même affirmant que c'est au ministère qu'il faut s'adresser. Au bout du quatrième mail, j'ai été un peu énervée, d'autant que j'ai recu strictement le même mail quatre fois. Pour cause, les copier-coller, c'est pratique. Grâce à mon mail pas très sympa, je l'avoue, j'ai enfin eu une réponse du style : l'école s'en charge, il n'y a pas de problème. C'est quand même pas croyable qu'il faille quatre fois le même mail, et que je m'énerve pour que j'obtienne ce que je veux. Ca, ca m'énerve particulièrement. Déjà que ce n'est vraiment pas facile de trouver une école qui vous plaise, mais c'est quasiment impossible d'y entrer. Et par dessus le marché, on se demande si on se foutrait pas un peu de notre gueule !

 

Ils ont été 9 admis sur 60 à Strabourg. Parmi eux, mon ami allemand, traducteur de profession. Mais je fais quoi alors pour entrer dans une telle école ? Je poiraute tranquillement 20 ans ? Déjà que mes parents me mettent la pression en disant que je m'éternise dans mes études. On est absolument plus en bons termes à cause des études et donc à cause du coût des études. Je dois 15000 euros à mes parents. Je sais, certains pensent que je ne dois rien parce que ce sont mes parents mais quand on a une pression énorme à tel point qu'on compte toutes les nuits pour savoir comment rembourser, il faut faire quelque chose. J'ai demandé à maman combien gagnait certains temps de travail, si je travaille 2/3 temps, je peux être autonome. Mais en Allemagne, si finalement je suis prise, il n'y a pas de salaire minimum, et pour dire vrai, de mon point de vue, les étudiants sont exploités. Ils gagnent 300 euros par mois sous prétexte que ce n'est pas un travail à plein temps, et qu'ils donnent juste un coup de main. Là encore, j'aurais des choses à dire mais là n'est pas le sujet.

 

Donc, j'en ai tout juste marre qu'on se paie ma tête, qu'on me fasse attendre, qu'il n'y ait aucun débouché nulle part. Malgré le pseudo contrat qu'on a réussi à avoir avec ma meilleure amie, je broie du noir. Et ca aussi ca m'énerve. Encore plus que cette cédille qu'il n'y a pas sur un clavier danois.

Que les choses soient claires, j'ai beaucoup de chance, j'aime ma vie comme elle est mais là, maintenant, j'en ai marre. Stresser, ca sert vraiment à rien mais je ne peux pas m'en empêcher. Parce que ce n'est pas comme si j'avais quelque chose de sûr et de pas trop mal dans un mois et demi. Quand on a des parents qui ne comprennent pas ce qu'on étudie, les débouchés qu'il y a dans nos filières, c'est-à-dire aucun, le temps que ca prend, et qu'on essaie de faire au mieux pour leur expliquer et perdre le moins de temps possible, ce n'est vraiment pas simple. Ce n'est pas de leur faute, ils ont un travail depuis longtemps, ils ne font plus d'études. Ils ne peuvent pas voir que pour des métiers qui nous plaisent et qui demandent une bonne formation, ca ne prend pas seulement un master. Ma mère ne comprenait pas quand je lui disais l'âge moyen d'un interprète débutant. 33 ans et encore, c'est jeune. La réponse était mais tu vas pas pouvoir étudier jusque-là, on n'a pas les moyens. Donc, on tourne en rond, dans un monde pourri qui ne laisse de place à personne. Les interprètes de Strasbourg nous avaient prévenus : "on ne prend pas de jeunes diplômés." C'était clair mais j'ai voulu y croire jusqu'au bout. Stupidité encore une fois. Soit tu as les moyens de te payer une formation qui coûte 10000 euros l'année, soit tu vas te faire voir. Même les emprûnts étudiants, j'ai regardé, je n'y ai pas le droit parce que je n'ai aucun revenu.

 

Donc, voilà, je pense que j'en ai fini de m'énerver sur ce monde de fric puant, cette administration à deux balles, et ce je-m'en-foutisme crétin, sans parler des "relations" qu'il faut avoir pour "réussir" dans la vie.

 

Sur ce, je vais aller manger et me mater un film ce soir avec les autres.

 

Mi  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julien 22/07/2011 19:09


Je savais pas qu'il y avait aussi un quota de Français pour les interprètes en Belgique, avec toutes les écoles d'interprétariat qu'il y a en France. Dans tous les cas j'espère que ça s'arrangera.
Je viens d'envoyer mon dossier aux universités à Bruxelles et Louvain-La-Neuve. Pour les films ça dépend si tu veux rire ou quoi: Film drôle: Direktøren før det hele-Se til venstre der er en
svensker. Film plu sérieux: elsker dig for evigt-nordkraft-efter brylluppet (il y a mads mikkelsen dans le premier et le dernier:-)


Mi 24/07/2011 16:38



Merci :) oui, rire, ca peut-être bien ;) direktøren før det hele, c'est pas un Lars von Trier, hein ? Parce que j'ai pas pu voir jusqu'au bout un Lars von Trier qui s'appelait Direktøren ou
quelque chose comme ca, pourri que c'était... Merci :-* Je vais voir avec Kristin ;) Et merci aussi pour le tenage au courant ;)



Julien 19/07/2011 20:30


Pourquoi tu dis que tu n'as rien pour septembre alors que ton école d'interprétariat à Bruxelles te dit qu'ils vont s'en occuper de ton équivalence?


Mi 20/07/2011 18:39



c'est pas l'école qui m'a dit ca mais le ministère... et puis l'école peut décider de ne pas me prendre pour n'importe quelle raison, aussi pour celle du cota de francais qui est de 30% et tant
que je n'ai pas de réponse, je considère qu'on me dit non. Donc je continue de chercher...


Ah au fait, on a vu blinkende lygter et drømmen entre temps :) tu peux me conseiller pour le choix d'un film danois pour mon cadeau d'anniversaire ? :-*



Présentation

  • : Le blog de Mi
  • Le blog de Mi
  • : Un tas de trucs et de bricoles.
  • Contact

Recherche

Liens